?

Log in

No account? Create an account

Previous Entry | Next Entry

Candidatures




Si vous voulez interpréter un personnage...



Qu’ont pensé les personnages d’Harry Potter de la fin des Reliques de la Mort ?

Quelles ont été leurs pensées en refermant ce dernier livre d’une série écrite par une Moldue qui par ailleurs ne devrait rien connaître de leur monde ?

Que pensent-ils à l’idée d’être encore plus célèbres dans le monde Moldu que dans le monde Sorcier, et ce, depuis près de 10 ans ?


Et si on leur posait la question ?



Ca y est, vous avez un peu parcouru la communauté et découvert les péripéties dans lesquelles se trouvent plongés les personnages de votre saga préférée ?
Mieux encore, vous avez découvert qu’en vous sommeillait un Crocdur ou une Eloise Midgen et vous voulez désormais rejoindre l’aventure ?

Merveilleux. Voici donc comment faire.

Après avoir vérifié que le personnage de votre choix n’est pas actuellement joué sur papotus_sempra (un petit clic par ici pour la liste des présents), il vous faudra le faire répondre (à la première personne) aux trois questions figurant en tête de ce post, sous forme d’une lettre de candidature adressée aux Komodos sur leur adresse e-mail : komodo.papotus@gmail.com

En plus de la lettre du personnage, merci de penser à vous présenter en quelques mots (votre nom ou pseudonyme, celui de votre LJ si vous en possédez un, la manière dont vous avez connu la communauté…). Rien de très indiscret, il s’agit simplement de quelques informations pour faire connaissance et nous permettre d’associer joueur et personnage.

Les komodos prendront connaissance de la lettre de candidature de votre personnage avec toute l’attention requise, vous demanderont éventuellement de rectifier quelques détails et, une fois la candidature validée, créeront le LJ de votre personnage avant de vous en livrer le mot de passe.

Et ensuite ?
Il ne vous restera plus qu’à vous connecter avec le LJ de votre personnage et à venir poster votre lettre de candidature en commentaire à cette entrée pour que tous les joueurs puissent avoir un premier aperçu de votre personnage.

Après cette formalité, papotus sera à vous : contactez les autres personnages pour nouer ou renouer des liens, répondez aux questions (bien souvent indiscrètes !) des lecteurs de la communauté, faites vivre à votre personnage tout ce dont JKR l’a privé et surtout… Amusez-vous !

Trois petites choses pour conclure :
- Pensez bien à lire les règles de la communauté pour faciliter vos débuts sur celle-ci (et surtout éviter de déclencher le courroux des komodos, bien sûr).
- Si vous souhaitez personnaliser les icônes de votre personnage mais que vous n’êtes pas très à l’aise avec le bidouillage d’images, n’hésitez pas à contacter nos expertes en la matière par le biais du Photomâtons.
- N’hésitez pas à contacter les autres personnages par MP (messages privés depuis le LJ de votre personnage) pour faire connaître votre personnage, leur faire part de vos idées de scénarios… Vous serez bien reçu (promis, sinon on sort le fouet !) et l’appui des autres joueurs vous aidera beaucoup à installer votre personnage dans la communauté.

S’il vous reste des questions, n’hésitez pas à venir les poser en commentaire à l’entrée des règles, ou à contacter directement les komodos par l'adresse ci-dessus.

Tout est clair ? Alors à vos plumes et parchemin et laissez votre personnage nous livrer ses pensées secrètes !

***


Comments

( 36 comments — Leave a comment )
Page 1 of 3
<<[1] [2] [3] >>
remus_apoilus
Jun. 2nd, 2008 08:59 am (UTC)
Chers recruteurs,
Etant actuellement à la recherche d’un emploi, une fois de plus, j’ai le plaisir de postuler à la communauté papotus_sempra.
Ayant charge de famille, je suis prêt à effectuer largement plus que les 35 heures recommandées mais je tiens cependant à demander dès le début trois jours par mois, pour visiter ma vieille mère à l’autre bout du pays.
Pour l’enquête de moralité, n’hésitez pas à vous adresser à mon ancien employeur, le professeur Albus Dumbledore de l’école de sorcellerie Poudlard qui n’hésitera pas, je pense, à se porter garant.
Toute information apportée à ce sujet par un certain Séverus Snape serait totalement fausse et non avenue.
Pour preuve de ma volonté de m’impliquer, voici les réponses à votre questionnaire :
En ce qui concerne mon opinion sur la fin des Reliques de la mort, je suis quand même profondément outré de n’avoir même pas droit à une scène lors de la bataille finale. Harry sait que je suis là, et crac ! quelques pages plus loin il tombe sur mon corps et sur celui de ma femme. Qui nous a assassinés, comment, nos meurtriers seront-ils arrêtés et jugés, nul ne semble s’en préoccuper. Sinon, Harry est la preuve que jeter des sortilèges mortels dans tous les sens n’assurent pas forcément la victoire et je suis très fier de lui, je suis certain qu’il sera un bon parrain pour Teddy et qu’il saura expliquer à mon fils pourquoi ses parents sont partis à la guerre alors qu’il n’était qu’un bébé puisque Lily et James firent aussi le choix de se battre.
Qu’ai-je pensé du fait que la vie d’Harry soit si bien connue d’une moldue ? Déjà qu’en tant que parrain de substitution et dernière figure parentale qu’il avait sous la main, j’aurais dû surveiller Skeeter bien mieux que cela. Je suis résolument non violent, je pense que l’agressivité est le dernier des recours et que l’extermination des espèces dites nuisibles est une vaste fumisterie raciste, cependant la bombe insecticide me démange certains jours.
Quant à l’idée de ma célébrité dans le monde moldue, j’avoue ne pas comprendre pourquoi. Harry est le héros, lui et Ron, Hermione, ma femme, James et Lily et Dumbledore est le premier d’entre tous ces héros.
Personnellement, j’ai juste été là pour les soutenir.
Espérant décrocher un entretien, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes plus sincères salutations.

Rémus John Lupin
sirius_blackus
Jun. 2nd, 2008 11:50 am (UTC)
(Faut cliquer où ? Là ? Ah ! ça bouge ! D'accord, avec le bouton, pas la molette… Wouh, c'est fun…!)

Chers gens,

Si je me débats aujourd'hui avec les nouvelles technologies moldues, c'est qu'il n'est pas aisé de trouver un emploi lorsqu'on a un trou de douze années dans son CV – a fortiori si ces douze années ont été passées à Azkaban. Cependant, ayant été emprisonné à tort (croix de bois croix de fer !), j'ose espérer que vous me donnerez une chance. Après tout, j'ai quand même de solides références, bien qu'un peu datées : Prix d'excellence aux A.S.P.I.C. de Métamorphose et de Charmes (:D) promotion 78, élu PJDP (Plus Joli Derrière de Poudlard) quatres années consécutives (de 1974 à 1977), membre du prestigieux bien que top secret Ordre du Phénix, et parrain de Harry Potter. Que demander de plus ?

Hein ? Comment ça, vous demandez plus ? Ah, les trois questions, là ? Bon, d'accord…

Qu'ai-je pensé de la fin des Reliques de la Mort ?
Longuet et larmoyant, même si j'ai bien rigolé à la mort de Snape. Mais surtout… DTC Voldy ! (C'est bien ça qu'on dit ?)
Et bien joué, Harry ! Ce petit a tout de son père. James aurait été si fier ! Il était fier, d'ailleurs, en version fantôme. J'ai pas trop compris pourquoi j'étais aussi là sous forme de fantôme, d'ailleurs mais j'avoue que j'avais pas lu les deux bouquins d'avant. Je suppose que c'était une astuce scénaristique… C'est là qu'on voit que l'auteur a changé les événements réels en une véritable œuvre de fiction, voyez, c'est tout de même très romancé.

Mes pensées en refermant ce dernier livre d’une série écrite par une Moldue qui par ailleurs ne devrait rien connaître de notre monde ?
« Albus. Severus. Potter. » Je suis resté bloqué là-dessus.
Ça elle l'a inventé, j'en suis sûr. Harry m'aurait prévenu s'il avait l'intention de faire une abomination pareille. D'ailleurs, je suis où, dans ce bouquin, à part le passage fantomatique chelou ? Il est dit que je pars aux îles Fidji dans le tome précédent ou quoi ?
Si vous voulez mon avis, cette "J.K. Rowling" est parente de Rita Skeeter et c'est comme ça qu'elle a eu toutes les infos… et les mensonges qui vont avec !

Que pensé-je à l’idée d’être encore plus célèbre dans le monde Moldu que dans le monde Sorcier, et ce, depuis près de 10 ans ?
Plus célèbre, vous croyez vraiment ? J'ai quand même eu ma tête placardée sur tous les murs du monde magique… (Enfin pas ma tête, ma photo, vous m'avez compris.) Ceci dit, dans le monde moldu, ils savent depuis longtemps que je suis innocent, ce qui est tout de suite mieux. Ouais. Je trouve ça cool, donc !

Rien d'autre que vous voudriez savoir ? Mes mensurations ? Mon évaluation de QI ? Je n'ai rien à cacher ! À part le bilan de mon psychanalyste… HAHA – je plaisante bien sûr. (C'est avec quel bouton qu'on efface ? Zut…)

Veuillez agréer, etc.

Sirius Black
draco_malofus
Jun. 2nd, 2008 12:25 pm (UTC)
Bonjour,

Avant toutes choses, je tiens à vous rappeler que je ne postule pas pour un travail, mais je vous donne la chance inestimable et l'honneur de pouvoir me voir être à mes côtés, me voir faire et agir constamment.

* Qu’a pensé Draco Malfoy, digne héritier de la grande famille Malfoy, de la fin des Reliques de la Mort ?
+ Que la survie de Ronald Weasley est tout à fait dommageable. Néanmoins, dans le cas de Harry Potter, je me prononcerai plus tard. En fonction de ses... capacités à l'avenir. Peut-être qu'il saura à l'avenir faire les bons choix. Sans orange dans sa vie.

* Quelles ont été les pensées de Draco Malfoy, esprit fin et pertinent de la famille Malfoy, en refermant ce dernier livre d’une série écrite par une Moldue qui par ailleurs ne devrait rien connaître de leur monde ?
+ Honnêtement, je me suis demandé à quel moment l'auteur a décidé de décérébrer la quasi-totalité du monde sorcier. On pouvait penser ce que l'on voulait du loup-garou, mais de là à se marier -avec cette espèce d'hystérique-, faire un gosse et mourir, il n'était pas tout à fait stupide, quand même. Au passage, si je savais ce que l'auteur avait en tête en me mariant à une sombre inconnue.

* Que pense Draco Malfoy, jeune éphèbe délicat et délicieux de la famille Malfoy, à l’idée d’être encore plus célèbres dans le monde Moldu que dans le monde Sorcier, et ce, depuis près de 10 ans ?
+ C'est tout à fait normal. Les Moldus sont peut-être... Bref, ce sont des moldus, mais il est bien normal que même eux reconnaissent les personnes brillantes. Le monde sorcier a une incapacité -pour l'instant- de comprendre ceci ; mais je ne désespère pas.

J'espère que vous saurez saisir votre chance.

Draco Malfoy.
sybille_lapavus
Jun. 2nd, 2008 12:26 pm (UTC)
Mesdames,
Je vous écris, car comme vous le savez, je suis une personne douée du Don. J'ai donc vu des choses.

* Qu’a pensé Sybille de la fin des Reliques de la Mort ?
+ Pas grand chose. J'ai... J'avais déjà tout vu. Il y a juste une chose que je ne comprend pas. Harry Potter ne meurt pas. Pourtant, je l'avais vu. Je l'avais même dit à Miss Rowling.
Et puis, elle a aussi tué Fred Weasley, alors que ça aurait dû être George Weasley. Ou est-ce l'inverse ?
Il y aussi ce mariage de Draco Malfoy. Le Don m'avait dit que ça serait avec le jeune Nott... ou Pansy Parkinson... Je crois...
Enfin, comme je vous l'avais dit, je l'ai Vu.

* Quelles ont été leurs pensées en refermant ce dernier livre d’une série écrite par une Moldue qui par ailleurs ne devrait rien connaître de leur monde ?
+ Je me disais au début qu'elle avait le Don. Et puis, j'ai découvert qu'elle connaissait mes prédictions et tout s'est éclairé. Elle racontait ce que je voyais. Malheureusement, comme elle n'a pas le Don et que les communications passent mal, elle a de nombreuses fautes.
Néanmoins, je me demande pourquoi elle ne laisse pas plus de place à l'adorable Parvati et la délicieuse Lavande. Je crois que je ne suis jamais arrivée à expliquer clairement à Miss Rowling qu'elles étaient les réelles héroïnes de son oeuvre.

* Que pensent-ils à l’idée d’être encore plus célèbres dans le monde Moldu que dans le monde Sorcier, et ce, depuis près de 10 ans ?
+ Mais je suis célèbre chez les sorciers. Albus me dit souvent que je suis une grande sorcière. Grâce à moi, nous n'avons plus à nous cacher.
J'apprend à nos chers enfants à Voir. J'ai le Don, que voulez-vous. et puis... Vous connaissez bien mon arrière-arrière grand-mère, Cassandra. Vous voyez, je suis connue.

A très bientôt, je l'ai Vu,

Sybille Trelawney

P.S. Je vous le dis, pour que vous évitiez de vous tromper, mais j'ai Vu que vous alliez adorer mon hibou. Il se nomme Tirésias. Il a une excellente vue. Par contre, Severus a quelques soucis de vue, lui, car il ne cesse de dire que c'est un perroquet. A-t-on vu des perroquets de toutes les couleurs ? La meilleure preuve qu'il est un hibou, c'est qu'une fois qu'il est mis dans une boite moldue de la Poste, avec l'adresse et un peu de Miam-hibou, il trouve toujours son destinataire.
minerva_miaous
Jun. 2nd, 2008 06:01 pm (UTC)
De Minerva Mac Gonagall, Professeur de Métamorphose, Poudlard à la communauté Papotus_Sempra.




Moi qui croyais encore à un délire alcoolique de cette chère Sibylle, je dois reconnaître que je me suis trompée.

J'ai toujours pensé que la vie et les être humains pouvaient cacher des ressources insoupçonnées.
Et je dois dire que je ne suis pas déçue.

Cette communauté a de l'allant, une promotion appuyée de la part de ces.."chefs" ?

Cela clouera le bec de ce cher Severus pour ne citer que lui, qui a trop tendance à penser que "les Moldus ne sont que des incompétents patentés, nullissimes au point de provoquer des catastrophes à répétition, pire que cette larve tremblante de Londubat" (dixit Severus Snape)

Et c'est avec une joie non dissimulée que je souhaiterais me joindre à ce projet devenu réalité.
(Et surtout amener un peu plus de parité, 5 représentantes féminines..... sur une dizaine d'intervenants!!!)


Je vais tout d'abord me soumettre à votre petit questionnaire, avec le plus d'honnêteté possible.


- Qu'ai-je pensé de la fin de cette histoire ?

Je suis resté sur une opinion assez partagée de cet ouvrage.
Certes mes élèves ont fait preuve d'une attitude tout à fait remarquable pour leur âge , mais quand vont-ils apprendre enfin à respecter ce ***** de réglement...(je m'égare, excusez-moi).
Malgré tout ce qui a pu ressortir de positif, je crois pouvoir dire, avec le recul que j'ai des deux guerres traversées, que l'homme ne retiendra jamais la leçon de ses erreurs.
Je ne suis pas assez naïve pour penser que tout être est bon.
Chaque être voudrait que ses désirs se réalisent, mais ce sont les moyens qu'ils utilisent et les désirs qu'il a qui feront de lui un être humain et humble ou tout le contraire.

- Qu'ai-je pensé de ce livre, dans lequel l'auteur semble connaître tant de choses sur nous ?

Et bien qu'elle est soit très imaginative, soit très bien informée...
Informée ?
Je m'en doutais.
Miss Granger aurait vraiment dû se débarrasser définitivement de ce sale petit scarabée de Skeeter.
Voilà d'où vient ce luxe de détails inutiles et larmoyants.
Non pas que je juge Mme Rowling comme une auteure en manque d'inspiration loin de moi cette idée, mais cette avalanche de précision sur la vie de Harry avant, pendant et après Vous-Savez-Qui, ne peut que provenir d'une journaliste en manque de ragots "basse classe".


Malgré tout je ne peux qu'applaudir à cette initiative qui permettra de mieux faire connaître notre monde à nos confrères Moldus.


- Plus célèbre qu'avant ?

Je ne pense pas.
Je continue à exercer mon travail de Professeur d'une façon juste et digne, dans un but d'instruction identique pour tous mes élèves.
Si je peux faire des émules grâce au livre de Mme Rowling, je ne peux que m'en réjouir.





En espérant avoir répondu avec le plus d'honnêteté à vos questions,

Respectueusement vôtre



Minerva MacGonagall
Professeur de Métamorphoses, et Directrice de Gryffondor
Poudlard.
harry_papotter
Jun. 3rd, 2008 12:46 pm (UTC)
Chères moldues,

Condamné au chômage technique depuis plusieurs mois déjà (Vous pouvez me croire, il est très dur de retrouver un boulot quand on a déjà vaincu le Plus-Grand-Mage-de-Tout-les-Temps-en-Attendant-le-Prochain-Prétendant-au-Titre !), je me suis tourné vers ce nouveau moyen de communication que vous semblez tous et toutes tellement apprécier: l'internet.
Internet. Où étais-tu toute ma vie?
C'est comme les téléphones portables ! Si on en avait eus, les choses auraient été considérablement différentes pendant la guerre. C'est pourquoi je m'échine à faire comprendre au ministre qu'il FAUT équiper les Aurors avec certaines technologies moldues - mais ça revient, en gros, à pisser dans un violon. Pourtant, même Ron est d'accord avec moi depuis qu'il a compris que "taper à l'ordinateur" n'est pas une nouvelle méthode pour faire parler un suspect (le temps qu'il pige, il m'a quand même coûté cher en matos, hein !) et que l'internet lui permet de parler avec sa 'Mione quand il le veut tout en économisant les frais (y compris de nettoyage des sols !) engendrés par la possession d'une chouette.
Mais je digresse.
Je me suis tourné vers l'internet disais-je et c'est avec... euh... un fatras inextricable de sentiments diverses que j'ai accueillli l'intérêt que ma vie (sexuelle surtout) soulevait chez les internautes. Il y en a qui écrivent de vraies bêtises quand même, pire que Rita Skeeter qui est pourtant une professionnelle dans ce domaine.
Ce dernier point est justement celui qui m'a convaincu de rétablir toutes les vérites via votre communauté. J'en ai discuté avec Hermione et elle ne devrait pas tarder à vous contacter à son tour. Pour Ron, il vous faudra attendre qu'il comprenne le principe de la communauté.

J'ai également noté que je devais m'exprimer sur trois questions. Je suppose que le but est de différencier le vrai Harry Potter (à savoir moi) des imposteurs qui pourraient vouloir prendre ma place. Et je sais qu'il y en aura !
Bandes de vampires !

La fin des Reliques de la mort a été un soulagement, parce que ma vie allait enfin être plus tranquille, et la source d'une grande tristesse, parce que ma vie allait devenir TROP tranquille. L'aventure, on s'y habitue. Certes, il paraît que les pères de famille sont les aventuriers des temps modernes, mais gérer les colères d'une rouquine c'est nettement moins flippant que faire face à une horde de Mangemorts en rut, prêts à toutes les bassesses entre eux pour être le premier à m'arracher mes vêtements et à sauvagement me... Le yaoi, ça laisse des séquelles. Pardon.
Cela dit, j'espère que vous avez compris l'idée.
Je me suis senti soulagé, mais un peu vide aussi.

Quand j'ai refermé le livre, je me suis retrouvé avec une femme que je ne me souvenais pas avoir épousée et des enfants que je ne souvenais pas avoir faits. Un peu comme si ma vie avait été plus vite que moi.
Plus sérieusement j'ai pensé que les espions de madame Rowling, si efficace en temps normal, c'en est presque surnaturel, à croire que ce sont des animagus-moucherons, avaient dû boire un coup de trop. Jamais je n'aurais donné des noms aussi ridicules à mes enfants.
J'ai aussi pensé que je devrais exiger des droits à cette auteur qui s'est contentée de mettre ma vie sur papier. Je vous le dis tout net, elle n'a rien inventé !

Et, juste comme ça, en passant, je suis aussi célèbre dans votre monde que dans le mien. Et quand cette célébrité empiète sur ma vie privée, ça me gonfle autant dans un monde que dans l'autre parce que les gens ont tendance à l'exagération. J'espère que Papotus Sempra me permettra de m'exprimer sans que mes propos soient déformés ou amplifiés ou transformés.
Il est temps que le monde entier voie Harry. Juste Harry.

Que Merlin vous épargne de croiser Morgane.

Salutations.

Harry Potter
neville_papotom
Jun. 15th, 2008 09:25 am (UTC)
Neville Longbottom,
Ecole Poudlard, Ecosse

Chères Moldues,

Ma grand-mère trouve que je passe trop de temps en compagnie de mes plantations et pas assez en celle des humains. Je trouve pourtant que les Malaxis des Marais mutantes ont pourtant une façon de s’exprimer par le changement de poison dont leurs feuilles sont enduites presque humaines, mais passons, je suis toujours ravi de faire plaisir à ma grand-mère…Mes activités d’enseignant chercheur étant très prenantes, l’idée d’échanges épistolaires me semble plus séduisante que le club de rencontre où mon Oncle Alphie voulait à toute force m’inscrire.
Je postule donc à votre charmante communauté, avec d’autant plus de plaisir que cela me permettra de renouer avec des camarades et des connaissances quelques peu perdues de vue.

Qu’est-ce que j’ai pensé de la fin des Reliques de la Mort ?

Je trouve très bien que Harry ait su triompher du mal sans employer de sortilèges impardonnables : il a eu le courage d’utiliser l’Expelliarmus et je trouve cela louable. Je suis donc très fier de pouvoir me dire son ami. La Bataille Finale est cependant un peu expédié : le sort de nos valeureux camarades tombés sont à peine évoqués…Ceci n’est pas une façon d’honorer la mémoire de nos morts et de ceux dont les séquelles les priveront à jamais d’une vie normale…
Mme Rowling évoque mon entrée dans l’équipe professoralle de Poudlard mais je trouve cependant dommage qu’elle ne parle pas aussi de mon activité de chercheur : il y a encore tant à faire dans le domaine de la botanique !

Quelles ont été mes pensées en refermant ce dernier livre d’une série écrite par une Moldue qui par ailleurs ne devrait rien connaître de notre monde ?

Que quelqu’un avait eu la langue trop bien pendue ! Je suis sûr que l’un, ou l’une pas de sexisme, des nôtres a été trop bavard en un lieu inapproprié sous l’effet de l’alcool. D’ailleurs Grand-mère dit toujours que l’alcool est un vice car il rend l’homme semblable à la bête…Ce que je trouve un peu étrange, je ne crois pas que les Sombrales, par exemple, soient tant portés sur le jus de la treille.

Qu’est-ce que je pense à l’idée d’être encore plus célèbre dans le monde Moldu que dans le monde Sorcier, et ce, depuis près de 10 ans ?

Je ne comprends pas pourquoi avoir découpé un serpent en morceaux et remonté l’AD, bien que j’en sois évidement très fier, m’ait amené autant de fans. Encore, si c’était pour mon amélioration du Terreau Pousse-vite…après tout, il faut être honoré de ses résultats dans son travail, comme dit toujours Grand-mère, et c’est un réel progrès dans le domaine de l’horticulture.

Espérant être bientôt des vôtres,
Cordialement,

Neville Longbottom
severus_papotus
Jun. 16th, 2008 06:09 pm (UTC)
Mesdames.

L’intervention d’une connaissance – fort habile, il faut le reconnaître, mais qui a pour cela des raisons que ma raison n’ignore pas – a fini par me faire accepter la possibilité de revenir me joindre à votre… communauté.
Ce terme même et ce qu’il implique me font toujours horreur, mais ma participation comporte pour moi quelques avantages indéniables, qu’il serait sans doute absurde d’ignorer.

Quant aux questions que soulève cette formalité ennuyeuse – et si ma position n’était pas assez claire à cet égard :
Mon opinion sur la fin de ces Reliques est avant tout que les derniers récits me concernant sont parfaitement ineptes. M’imaginer assez incapable pour me laisser bâfrer par un serpent tout juste bon à se mordre la queue – quand encore il la trouve ? Assez niais pour avoir passé enfance et adolescence à admirer Lily avec des yeux de merlan frit, la queue entre les jambes et l’échine courbée ? Ces sottises à faire pleurer les midinettes ne valent même pas que je m’y arrête…
Ces détails mis à part – et cela rejoint le sujet de la deuxième question – cette Moldue blonde est dotée d’une copieuse imagination, pas toujours à mon goût mais sans doute efficace. Sa propension à la médiocrité existentielle est sans doute le plus désolant de tout – et tout particulièrement dans cet épilogue ennuyeux qu’elle inflige à ses lecteurs.
Ma pensée réelle en refermant ce livre, si je me souviens bien, concernait l’étude de l’adjonction de pétales de rose séchées et de distillat d’asphodèle à la traditionnelle potion de vieillissement.
Les résultats se sont avérés des plus intéressants, même si… Hum.
Rien qui soit susceptible de vous intéresser, je le crains.
Pour en finir avec vos questions, l’idée d’être encore plus célèbre dans le monde moldu que dans le monde sorcier me laisse, au mieux, totalement indifférent. Une preuve de plus, s’il en faut, que la méconnaissance d’un individu et les sornettes les plus farfelues à son sujet, sont le meilleur moyen de le rendre célèbre. Un esprit cultivé n’a nulle raison de s’y arrêter, si ce n’est que parfois, comme le disait justement un moldu, la bêtise est le divertissement de l’intelligence.

Peut-être est-ce aussi pour cette raison que je reviens me compromettre avec les braillards du monde sorcier ? Qu’importe, au fond. Mes raisons ne concernent que moi.

Severus Snape.
roger_populus
Nov. 9th, 2008 02:34 pm (UTC)
Candidature Papotus Sempra
Mesdemoiselles les administratrices,

Un ami né Moldu (tombé par hasard sur votre page de profil en effectuant je ne sais quelle recherche) m'ayant informé que vous souhaitiez pouvoir correspondre avec les sorciers présents dans les livres de Mrs Rowling, je suis venu voir par moi-même de quoi il retournait. Même si je suis loin d'avoir un rôle aussi important dans l'histoire que la plupart des personnes que vous comptez déjà parmi les membres de votre sympathique communauté, je me permets de vous soumettre cette candidature (au fait, sur quels critères basez-vous la sélection ?).

La fin des Reliques de la Mort

Potter a réussi à retrouver le diadème de Rowena Serdaigle ! *impressionné* Non, mais je sais, il a surtout vaincu Vous-Savez-Qui... C'est presque aussi encore plus impressionnant. Ensuite... l'épilogue de style "conte de fées" est certainement très bien pour les enfants (si les enfants arrivent à lire les derniers tomes sans faire de cauchemars - personnellement, j'hésiterais à laisser les miens lire ça avant qu'ils aient... disons 12 ans, au moins). Mais beaucoup d'autres choses auraient pu être dites (à propos de ce qui a changé ou non depuis la fin de la guerre). Enfin, j'imagine que c'est le genre d'informations que la plupart des gens jugent inutile (ce n'est pas mon cas mais, comme chacun sait, les Serdaigles sont généralement curieux).

Pensées en refermant ce dernier livre d’une série écrite par une Moldue

Alors soit ce n'est pas réellement une Moldue, soit elle a un don de voyance (ce qui, d'ailleurs, tendrait à prouver que ce n'est pas tout à fait une vraie Moldue, même si elle l'ignore). Ou alors elle a juste un sorcier dans sa famille, et ce sorcier lui a tout raconté. A moins que ce soit quelqu'un qui n'avait pas le droit de lui dire quoi que ce soit mais l'a fait quand même.
Cela dit, le don de voyance mis à part, ces hypothèses n'expliquent pas qu'elle semble tout savoir de la vie des gens, et même des pensées de Harry. Il serait d'ailleurs intéressant de savoir jusqu'à quel point ce qu'elle en écrit est conforme à la réalité.
Ah, et ce que j'ai pensé en refermant le livre ? Qu'il était plus drôle que ce que j'aurais imaginé, sachant qu'il racontait une année atroce. (Ajoutez à cela ce que j'ai déjà dit à propos de l'épilogue.)

Idée d’être encore plus célèbre dans le monde Moldu que dans le monde Sorcier

Eh bien... déjà, on ne peut pas dire que moi, je sois célèbre. Gryffondors et Serpentards ont toujours la vedette, Serdaigles et Poufsouffles étant toujours relégués au rang de personnages secondaires. (Bon, bien sûr, il y a quelques exceptions... Cho a un rôle assez important... mais la plupart des gens finissent par la détester parce qu'elle pleure tout le temps, alors qu'elle a de très bonnes raisons. Et Cedric apporte un peu de gloire à sa Maison grâce au Tournoi des Trois Sorciers... mais il meurt, et Poufsouffle retombe aussitôt dans "l'anonymat". Enfin bref.)
Il est assez perturbant de voir son propre nom apparaître dans un livre (et un peu gênant pour moi dans le tome 4 parce que, franchement, je ne me rendais pas compte que j'étais aussi ridicule dès que Fleur m'adressait la parole). Et y lire certaines choses sur ses amis (bien que la plupart des miens n'apparaissent pas dans l'histoire) est aussi un peu étrange. Mais je digresse encore. Admettons que certains Moldus connaissent mon nom... Pourquoi m'en plaindrais-je ? C'est plutôt flatteur, non ? (Quoique... vu ce qu'ils ont lu à mon sujet, ça ne l'est peut-être pas tant que ça.)

Eh bien voilà, j'ai répondu à vos trois questions. J'attends maintenant de voir si vous jugez que ma présence pourrait apporter quelque chose à votre communauté (où, si je puis me permettre une petite remarque, les Serdaigles sont - ainsi que nos amis les Poufsouffles - terriblement sous-représentés).

Cordialement,

Roger Davies
cissy_luxsus
Dec. 5th, 2008 05:27 pm (UTC)
Moldues,


Dans un élan d’enthousiasme dont j’espère ne pas avoir à me repentir bientôt, je prends céans la plume pour vous annoncer que votre entreprise pour le moins saugrenue de tenir un salon de causerie pour nous sorciers a su retenir mon inestimable attention et qu’il est possible que je puisse éventuellement y accorder une once d’intérêt.

Sachez toutefois qu’il n’est absolument pas question ici d’une lettre de candidature. Le jour n’est pas encore venu pour moi, Narcissa Alcyone Ophélie Cassandra Magdalen Black, épouse Malfoy, de postuler pour un quelconque emploi, quémander une quelconque faveur, mendier une quelconque reconnaissance, surtout auprès d’une engeance moldue, par Merlin !




--- Ce que mon inestimable personne a pensé de la fin des Reliques de la Mort ?

Le plus grand mal !

Par les quatre Fondateurs, jamais un ouvrage ne m’a causé une si grande déception ! Je savais que je n’aurais jamais dû avoir l’audace, que dis-je l’outrecuidance, de feuilleter un livre moldu.

Dans un manichéisme tout bonnement intolérable, l’insupportable petit Potter et sa clique de bras cassés ont débarrassé le monde sorcier de ce qu’il avait connu de mieux depuis la Première Guerre : un leader plus ou moins charismatique prêt à tout pour faire enfin évoluer les choses. En bien ou en moins bien, il est vrai : transformer notre manoir en antre maléfique a été préjudiciable à la décoration ; j’ai entièrement dû faire changer les lambris et le mobilier. A mes frais qui plus est ! Un scandale !

Je ne parlerais même pas de l’épilogue. Tant de mièvrerie m’a écœurée. J’ai fait une crise d’hyperglycémie devant tant de guimauve. Et une syncope en voyant mon petit Draco en sucre se retrouver chauve si jeune. La peste soit des moldus !


--- Mes pensées en refermant ce dernier livre d’une série écrite par une Moldue qui par ailleurs ne devrait rien connaître de notre monde ?

Sans vouloir paraître grossière le moins du monde, je vous trouve bien indiscrètes misérables moldues ! Vouloir connaître mes pensées... Quelle hardiesse ! Par Salazar, l’éducation des jeunes gens n’est plus ce qu’elle fut un temps.

Quoiqu’il en soit, je tiens à vous exprimer mon soulagement quant à la fin de cette odieuse épopée au sujet de laquelle on a fait beaucoup trop de bruit pour presque rien.

Nous imposer durant sept volumes les divagations d’un gamin mal élevé, arrogant, dissipé, j’en passe et des meilleures, quel manque de savoir-vivre ! Bon sang, que faisaient les Aurors ?! Ce devrait être interdit d’infliger un tel supplice aux honnêtes Sang-Pur que nous sommes.

Cette moldue ne devrait rien connaître de notre monde, nous sommes d’accord. Que l’odieux criminel qui a osé la renseigner pourrisse à Azkaban ! Elle laisse tant d’aspects dans l’ombre que je m’étonne encore d’un pareil succès. De mauvaise foi, moi ?! Que nenni.


--- Ce que j’éprouve à l’idée d’être encore plus célèbres dans le monde Moldu que dans le monde Sorcier, et ce, depuis près de 10 ans ?

Par les quatre Fondateurs ! Je crois que je vais m’évanouir... C’est impossible ! Je ne puis être plus célèbre dans le monde Moldu que dans le monde Sorcier ! Père s’en retournerait dans sa tombe. Je suis une Black ! Une Black, retenez bien ce nom ! Une des plus illustres dynasties de Sang-pur du Royaume-Uni. Je ne me laisserai pas insulter impunément.

Oui Lucius mon cœur, je suis aussi une Malfoy... Mais une Black avant tout !

A mon grand regret, je dois cependant hélas avouer que je suis réduite à un banal rôle de faire-valoir : sœur, mère, épouse. C’est une bien triste chose, à laquelle je compte remédier au plus tôt par le truchement de votre communauté ; Merlin puisse-t-elle enfin servir à quelque chose.


Moldues, j’espère avoir été claire. Je ne vais pas gâcher davantage mon précieux temps et de l’encre de qualité pour répondre aux balivernes d’une communauté de Sang-de-bourbe surexcitées sans égard aucun pour la valeur du sang et l’honneur d’un nom.


Tachez donc de ne point tarder dans votre réponse.


Narcissa Black Malfoy

kreattur_servus
Dec. 21st, 2008 11:15 am (UTC)
(Lettre griffonnée sur un vieux papier miteux et avec moult pâtés)

Kreacher doit écrire. Il le faut car un scandale a salit notre noble monde.
Alors que Kreattur faisait le ménage, Kreattur a trouvé des livres moldus, parfaitement MOLDUS! Après s'être mis du sable dans les yeux et plongé la tête dans l'eau bouillante, Kreacher a lu et est horrifié car la noble famille Black est souillée! SOUILLEE PAR UNE MOLDUE!

Le dernier des 7 livres affreux montre la victoire des sang-de-bourbe, ce qui est immonde et forcé Kreattur à s'arracher les poils de oreilles. Kreattur est prêt à se battre pour que la noble famille de maître Regulus regagne son prestige et son pouvoir!
Miss Cissy ne se serait jamais abaissée à sauver ce dégoûtant Harry Potter! Et Miss Bella n'aurait jamais perdu face à une traître à son sang obèse et rousse!
La seule chose que l'affreuse moldue a bien fait c'est le ridicule avec lequel elle décrit les infâmes Sirius et Andromeda, qui l'ont bien mérité. Ils ont fait tant de peine à ma chère maîtresse...

Quant à la célébrité de Kreattur, Kreattur a dû se rouler dans les ronces un soir de neige en machant des bouts de verre rien qu'à la penser que des moldus prononcent son nom!

Alors s'il vous plaît, laissez Kreattur rejoindre sa chère maîtresse pour la servir et restaurer la vérité!
tenebrus_equus
Dec. 21st, 2008 04:03 pm (UTC)
De: Tenebrus, sombral de son état
A: Modératrices

Bonsoir chères humaines ,

J'espère que vous voyez ce que j'écris car vous savez un sombral qui se lance dans l'informatique ce n'est pas courant , qui sait si ces mails ne sont pas comme lui meme ? invisible aux yeux de ceux n'ayant pas vu la mort ?C'est pourquoi je ne m'offusquerais pas le moins du monde d'une non réponse a cette lettre ...

J'ai décidé de tenter ma chance sur cette communauté, ma chance de rencontrer des gens qui même si ils ne me voient pas, voient peut être mes écrits ( de plus ces temps ci dans la forêt interdite il ne se passe pas grand chose ...) et qui sait ? peut être pourrais je me rendre utile ....

Si mon intelligence équine surdéveloppée ne me leurre pas il faut que je réponde a trois questoins , soit, allons y :

Ce que j'ai pensé de la fin des Reliques de la Mort:
Hum très franchement j'ai été un peu déçut de savoir que tout était fini (par "tout" comprenez l'animation et les ragots dans ma harde ) l'ennui me gagne depuis que le jeune Potter a fait ce qu'on attendait de lui ,mes journées sont longues et monotones maintenant ...Avant au moins l'idée du danger permanant me tenait en haleine et je voyais devant mes yeux défilé des images de fidèles destriers à la gloire et à la noblesse certaine ! J'avais l'espoir de pouvoir devenir moi aussi un combattant voyez vous ! * hennissement fougueux*

Ce que j'ai pensé après avoir refermé ce livre écrit par une moldue:
Pour nous les sombrals la distinction sorciers/moldus n'a pas lieu d'être , une autre distinction par contre la remplace ceux qui nous voient/ceux qui ne nous voient pas . J'ai conclu à la description qu'elle faisait de notre (fringante) race qu'elle nous voyais mais qu'elle était sans doute effrayée par notre apparence (majestueuse) .

Ce que je pense a l'idée d'être plus célèbre dans le monde moldu que dans le monde sorcier:
De toute façon cette célébrité n'est pas nouvelle pour moi ...Comme vous le savez surement je suis parmi mes semblables un très beau et très intelligent spécimen donc bon ..j'ai une bonne petite réputation chez les miens . Quant aux sorciers je ne sais si a part mon ami Hagrid et Le Directeur quelqu'un d'autre avait connaissance de mon existence ...Si les moldus reconnaissent mon existence c'est tant mieux peut être porteront ils plus de respect a mes collègues équins de part le monde ...

Une douce odeur de sang frais chatouille mes naseaux , la faim me gagne , je dois écourter cette plaisante lettre .

A bientot j'espère !
Affectueux coup de tête,

Tenebrus

*empreinte de sabot*
eldred_romanus
Jan. 5th, 2009 11:02 pm (UTC)
Mesdames/Mesdemoiselles (les femmes sont si susceptibles…)

De retour d’un voyage long et comment dire… intense, je crains de souffrir du manque d’occupation dans les mois à venir. Je me propose donc de répondre aux quelques interrogations que vous avez soulevé concernant les écrits de Mme Rowling. Après tout un point de vue d’auteur sorcier peut sans doute vous éclairer mieux qu’aucun autre.

En premier lieu, vous me demandez ce que je pense de la fin des Reliques de la Mort. Je suppose que vous faites allusion à cet infamie d’épilogue ? Ainsi que mon commentaire précédent le laisse supposer, je trouve cette fin parfaitement pathétique. Depuis quand tout se termine bien, de manière politiquement correcte et rose bonbon ? Visiblement, l’auteur a oublié que les histoires d’amour finissent mal en général (à la différence des beaucoup plus simples et saines histoires de coucheries)… Non mais, sans rire, retrouver, 19 ans plus tard, Potter et la petite Weasley roucoulant sur le quai 9 3/4 avec leur marmaille et joyeusement accompagné par leurs amis de toujours (qui le sont toujours, si c'est pas beau) et leurs propres rejetons. Même l'héritier Malfoy semble être rentré dans ce que l'auteure a l'air de considérer comme "le droit chemin".. Non, vraiment, mieux vaut de dépêcher d’en rire de peur d'en pleurer ! Il ne manquait qu'une délégation de Boursoufs gavés à la guimauve et lançant des confettis en forme de cœurs pour fêter le départ du Poudlard Express ! Pardonnez-moi, je vomis mon overdose de glucose et je reviens. Si j’étais vraiment cynique, je soulignerais que, pour ce que la rumeur raconte, la réalité actuelle s’est déjà bien éloignée des délires de l’auteur.texte

Ensuite, vous souhaitez connaître mes pensées en refermant le dernier livre de la série alors même que l’auteur ne devrait rien connaître du monde magique.
Ma première idée fut de me lancer une petite Oubliette de derrière les fagots pour que mes yeux et mon cerveau cessent de saigner suite à la lecture de l’épilogue honnis.
Ensuite, je me suis évidemment demandé qui avait tuyauté Rowling tant il est évident que sa connaissance des sorciers est totalement inconcevable. J’y ai pas mal réfléchi et j’ai maintenant une autre théorie : il est probable que Mme Rowling soit en fait une Cracmol rejetée par sa famille sorcière. Cela expliquerait sa totale frustration de n’avoir pas pu intégrer le collège de Poudlard et par là même cette haine qui suinte de ses écrits : il n’y a qu’à voir l’hécatombe parmi les enseignants les plus emblématiques de Poudlard dans les romans (et vas-y que je te dégomme du Snape, du Dumbledore, du Lupin à tour de bras... Etonnant même qu'elle n'ait pas rasé le château !)
Une dernière remarque… Je lui tire mon chapeau : elle a eu le nez creux en publiant chez un éditeur Moldu ce qui aurait été relégué, chez Fleury & Bott, au milieu des dizaines de romans, essais, biographies… publiés à propos de la chute de Voldemort depuis 10 ans. Bravo à elle pour le coup marketing, c’était brillant.

Enfin, vous me demandez ce que je pense d’être encore plus célèbres dans le monde Moldu que dans le monde Sorcier, et ce, depuis près de 10 ans ?
J’avoue qu’à la lecture de cette question, j’ai beaucoup ri... Rowling m'a à peine accordé une demi-page (et quelle demi page ! Elle évoque un « petit homme à lunette » Avec ça,me voilà habillé pour l’hiver…). Je doute dans ce contexte que les Moldus aient bien intégré qui je suis. Vous comprenez donc bien l’incongruité de la question. Incongruité qui se trouve renforcée par le fait que, chez les sorciers, à l’inverse, je suis plutôt connu. En tout cas, mes essais d’ethnologie font référence depuis la publication de mon premier ouvrage (Frères de sang : ma vie chez les vampires) quel que soit le domaine d’étude (Vélanes, Trolls…). Ce n’est évidemment pas une littérature grand public (contrairement à tous les romans à succès moldus et sorciers que j’écris sous pseudonymes, il faut bien vivre) mais je ne cherche pas la gloire. Il faut savoir rester discret pour mieux tirer les ficelles…

Espérant avoir répondu à vos interrogations et avoir bientôt l'occasion de renouer des contacts avec la communauté sorcière, vous prie d’agréer mes sincères salutations.

Eldred Worpel.
kingsleyaurorus
Mar. 13th, 2009 11:19 pm (UTC)
Mesdames,

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint la réponse aux questions que vous vous posiez concernant la série de romans Harry Potter de Mme Rowling. J’espère que ces quelques éléments vous apporteront un éclairage intéressant. Naturellement, en cas de besoin, je vous invite à me recontacter pour de plus amples informations.

Ce que j’ai pensé de la fin des Reliques de la Mort ? A dire vrai, cette conclusion m’a inspiré un sentiment assez mitigé. En effet, si je peux comprendre qu’une auteure de livres pour enfants ait eu à cœur de proposer une fin heureuse (des familles unies, des enfants choyés, des amis fidèles et sincères…), je m’interroge sur l’influence de cette image sur les jeunes lecteurs. Ne vaudrait-il pas mieux leur apprendre que la vie n’est pas si douce ? Que les couples ne durent pas toujours et que l’un est toujours quitté ? Que les familles, parfois, se déchirent ? Je suis donc, au final, assez dubitatif… Mais, n’ayant moi-même pas la chance d’avoir de progéniture, j’ai conscience de m’exprimer sur un sujet que je ne maitrise en rien. J’en resterai donc là, si vous n’y voyez pas d’inconvénient.

Deuxième interrogation : mes pensées en refermant le dernier livre d’une moldue qui ne devrait rien connaitre de notre monde. Je dois admettre que cette question qui aujourd’hui me fait rire, m’a donné quelques sueurs froides. Lors de la sortie de ces livres, le ministère était en ébullition : tant de détails concordants, tant d’informations précises… On nous a demandé d’enquêter pour savoir s’il était opportun d’oublietter tous les moldus ayant eu connaissance de ces romans. Mais nous avons vite réalisé que c’était impossible : nous y aurions passé des années ! Compte tenu de mes rapports privilégiés avec le Premier Ministre Moldu, on m’a chargé de le contacter pour orchestrer au mieux la riposte. Nous avons donc contrattaqué en allumant un contre-feu : faire un maximum de publicité autour de ces ouvrages pour les ramener à ce qu’ils étaient supposés être : des œuvres de fiction.
Le stratagème a fonctionné, mais je ne vous cache pas que j’ai été soulagé quand j’ai enfin refermé le dernier tome : j’allais pouvoir passer à autre chose !

Dernière question : ce que je pense d’être encore plus célèbre dans le monde moldu que dans le monde sorcier. J’avoue que cette célébrité est assez flatteuse, d’autant que Mme Rowling est restée assez discrète sur ma vie privée. Je bénéficie donc des avantages de la célébrité (relations privilégiées avec les membres de ministères moldus chargés des rapports entre nos deux mondes qui se plient en quatre pour me faire plaisir quand je leur demande un service, par exemple) sans ses inconvénients.
Par ailleurs cette célébrité dans le monde moldu ne peut être pesante : je suis supposé être un personnage de fiction… Au pire, ce que je peux entendre dans la rue est « Oh regarde, tu ne trouves pas qu’il pourrait jouer Shacklebolt ? » ce qui, vous en conviendrez, est plutôt amusant.
En revanche, je me dispenserais volontiers de ma célébrité dans le monde sorcier… J’apprécie assez peu de me retrouver en petite tenue en page centrale de Sorcière Hebdo au rayon « pas si mal conservé »…. Mais là n’était pas votre question.

Espérant avoir pu vous apporter quelques éclaircissements, je vous prie d’agréer, Mesdames, mes salutations les plus cordiales.

Kingsley Shacklebolt
Chef du service des Aurors
gabrielle_belus
Jun. 7th, 2009 03:08 pm (UTC)
Mesdemoiselles,

J'ai l'honneur de vous présenter ma candidature pour une participation à la communauté Papotus Sempra.

Mon avis sur la fin des Reliques de la Mort
"Tout est bien qui finit bien" ? Hum, pas si sûre. Il est facile d'en donner l'impression en ne montrant qu'un petit bout de vie comme ça, mais en réalité tout est beaucoup plus compliqué. Et puis, pour être crédible, il aurait fallu éviter de faire un épiloque qui se passe dans le futur. Pour le reste, on peut croire que l'auteur sait de quoi elle parle, mais là... c'est insensé (comme dirait Fleur).

Ce que j'ai pensé en refermant ce dernier livre d’une série écrite par une Moldue
J'étais assez perplexe, parce qu'il est très difficile de déterminer quelle est la part de réalité dans tout ça. Mais j'imagine que c'est tout de même plus proche de la vérité qu'un roman ayant pour sujet des évènements historiques si lointains qu'il reste peu de traces des gens dont il tente de raconter la vie.
Mais dites, vous êtes sûres que c'est bien une Moldue qui a écrit tout ça ?

Ce que je pense à l'idée d’être encore plus célèbre dans le monde Moldu que dans le monde Sorcier
Je ne suis pas certaine d'y être célèbre (beaucoup moins que ma soeur, en tout cas), mais c'est vrai qu'il y a certainement plus de Moldus que de sorciers qui se souviennent de mon nom. Seulement, ils ne connaissent de moi que la petite fille du tome 4, à peine plus grande dans le 7 (et décrite comme "Fleur en miniature", ce qui est terriblement réducteur - sans jeu de mots). Ils ne peuvent pas savoir ce que je suis devenue depuis... et ils s'en moquent probablement.

En espérant que mes réponses vous conviennent, je vous prie d'agréer, Mesdemoiselles, l'expression de mes plus sincères salutations.

Gabrielle Delacour
Page 1 of 3
<<[1] [2] [3] >>
( 36 comments — Leave a comment )

Profile

papotus
papotus_sempra
Papotus Sempra
HP par correspondance

Latest Month

October 2013
S M T W T F S
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Powered by LiveJournal.com
Designed by Katy Towell